Les chiffres clés de l’audition

La gêne auditive entraîne de nombreuses conséquences méconnues ou sous-estimées.

 

  • 90% des personnes souffrant de problèmes auditifs déclarent une autre déficience. En supprimant le facteur de l’âge ce chiffre s’élève à 77%.
  • 2 fois plus de personnes présentant une ou plusieurs déficiences associées (motricité, psychique, intellectuelle ou cognitive) chez les personnes ayant des pertes d’audition moyennes ou totales que l’ensemble de la population.
  • 2 fois plus de personnes concernées par une surdité et/ou des troubles de l’audition jugent leur santé plutôt mauvaise (22,1 % vs 9,8 %).
  • 2 fois plus de troubles anxieux et de troubles de l’humeur chez les personnes malentendantes que dans le reste de la population.
  • 5 fois plus souvent de pensées suicidaires (21,3 % vs 3,9 %).
  • 3 fois plus de risques de chute chez la personnes âgées atteinte d’une baisse de l’audition même modérée.
  • Les performances d’une personne souffrant d’une perte auditive de 25 décibels sont équivalentes à celles d’une personne âgée d’environ 7 ans de plus.
  • Une gêne auditive moyenne ou sévère majore les difficultés pour effectuer des déplacements, des tâches ménagères, des activités nécessitant souplesse et manipulation notamment.
  • La perte d’audition entraîne des restrictions d’activité notamment pour faire ses courses, bricoler, téléphoner, se servir d’un ordinateur, accomplir des démarches administratives…
  • 41,8 % des personnes malentendantes et ayant un travail se déclarent souvent gênées par le bruit dans leur travail, 29,0 % estiment que leur travail est fatigant physiquement, 60,5 % qu’il est fatigant nerveusement, 24,2 % qu’il les empêche de dormir, 19,5 % qu’il influence négativement leur santé.
  • Près d’un quart des personnes présentant une perte d’audition déclare avoir dû renoncer à des soins, une proportion plus de deux fois supérieure à l’ensemble de la population.
  • Pour 30 % des personnes malentendantes, les difficultés pour prendre un rendez-vous chez le médecin retardent la visite, et 18 % d’entre-elles renoncent même à se soigner.

 

Bibliographie :
– Etude qualitative sur le handicap auditif à partir de l’enquête « Handicap-santé » n°131- Drees (Direction de le Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques), août 2014.

– Hearing loss and cognition in the Baltimore longitudinal study of aging. Lin Fr. et al. Neuropsychology, 2011.

– Enquête HID, Insee, 1998.

– Hearing loss and falls among older adults in the United States, Lin Fr., Ferrucci L. Arch. Intern Med 2012

– Mesuring Health : A Guide to Rating Scales and Questionnaires, 2nd edition New-York : Oxford University Press 1996

– Baromètre sourds et malentendants 2011/2012 Inpes, 2015.


Suivez - nous