Un appareil auditif, c’est quoi exactement ?

La Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) définit l’appareil auditif comme un « appareil électronique correcteur de surdité » possédant « une variation de niveau de sortie en fonction de la fréquence »  destiné à être utilisé chez les personnes malentendantes pour remédier à une déficience auditive ou une surdité.

L’Inspection générale des finances (IGF) précise que l’audioprothèse n’est pas « un bien de consommation (…) mais une aide visant à compenser et aussi à prévenir une perte d’autonomie ».

Les appareils auditifs sont des dispositifs médicaux obligatoirement prescrits par un médecin et la réglementation en vigueur réserve exclusivement leur délivrance aux audioprothésistes, professionnels de santé, spécialistes de l’audition.

Toute prothèse auditive se compose d’un micro qui capte les sons autour de la personne et d’un haut-parleur qui restitue le son. Le corps de la prothèse contient un microprocesseur qui traite le son et l’adapte aux besoins auditifs de la personne malentendante. Une pile alimente l’appareil.

un_appareil_auditif_cest_quoi


Suivez - nous